Safety Management 2021: un rapport des tendances

16.03.2021

Une meilleure appréciation des professionnels de la santé et de la sécurité au travail et des défis qu'ils doivent relever.   

  • Le dernier Safety Management Trend Report de Quentic présente les perspectives d'experts de renommée internationale et les points de vue de plus de 600 professionnels de la sécurité au travail. 
  • Les responsables de la santé et de la sécurité au travail indiquent que la numérisation de la sécurité au travail, la santé mentale, le leadership et la sensibilisation aux aspects interpersonnels sont leurs principales priorités en 2021. 
  • Néanmoins, le domaine est confronté à des défis majeurs, tels que le stress accru dû à la pandémie de Covid-19.  

La pandémie de coronavirus a placé la gestion de la santé et de la sécurité au travail au centre des discussions. Jamais auparavant elle n'avait été discutée aussi largement : Comment mettre en pratique des méthodes de travail nouvelles et saines ? Quels sont les risques psychosociaux à long terme des mesures actuelles ? Et comment les notions d'hygiène peuvent-elles protéger les employés de manière adéquate sur le lieu de travail ? Comment les professionnels et les responsables peuvent-ils répondre à ces questions pour leur entreprise et mettre en œuvre ces mesures ? Quelle est l'influence de la pandémie sur le domaine de la santé et de la sécurité au travail et quels sont les défis auxquels sont confrontés les professionnels ? 

Quentic, l'un des principaux éditeurs de logiciels en mode SaaS (Software as a Service) pour la gestion de la santé, de la sécurité et de l'environnement, aborde ces questions dans son dernier Safety Management Trend Report. La société s'est entretenue avec onze experts de renommée internationale dans ce domaine, dont le professeur Andrew Sharman, ancien président de l'Institution of Occupational Safety and Health (IOSH) ; le professeur Amy Edmondson, Novartis Professor of Leadership and Management à la Harvard Business School ; et Davide Scotti, expert HSE et secrétaire général de la Leadership in Health and Safety (LHS) Foundation. En France, Karine Occhipinti, consultante HSE indépendante, a apporté son point de vue et ses perspectives. 

Une meilleure appréciation des professionnels de la santé et de la sécurité au travail 

Pour compléter les perspectives des experts, Quentic a interrogé plus de 600 spécialistes de la sécurité au travail de toute l'Europe sur les conditions et l'état de la gestion de la sécurité dans leur travail quotidien ainsi que sur leurs priorités pour l'année 2021. Le résultat encourageant de cette enquête est qu'environ la moitié des personnes interrogées ont déclaré avoir remarqué une plus grande appréciation générale de leur travail et des sujets connexes à la suite de la pandémie de coronavirus. Seuls 8% ont perçu une détérioration de la perception des sujets liés à la santé et à la sécurité. 

Les experts interrogés partagent également cette perception. La santé et la sécurité ne sont "plus au bas de l'échelle" (Davide Scotti) et les professionnels ressentent de la satisfaction et de la reconnaissance parce que leurs responsables les écoutent (Andrew Sharman). 

Plus les responsabilités augmentent, plus les défis sont importants 

Néanmoins, le secteur est confronté à des défis majeurs. Alors que près des trois quarts des personnes interrogées décrivaient leur travail comme un défi positif avant la crise, ce chiffre est tombé en dessous de 60 % à l'automne 2020, lorsque l'enquête a été réalisée. Dans le même temps, la proportion de ceux qui trouvent leur travail difficile de manière négative a doublé pendant la pandémie, passant d'un peu moins de 15 % à plus de 30 %.  

Les raisons sont multiples, mais le groupe d'experts souligne la diversité et l'étendue des tâches que les responsables de la santé et de la sécurité au travail devaient déjà assumer avant la pandémie. Comme le souligne Timo Kronlöf, expert HSE et chef de produit chez Quentic, dans son entretien avec Andrew Sharman : « Les responsables de la sécurité doivent suivre le rythme, alors qu'ils ont déjà toute une série de responsabilités. Ils sont responsables de la gestion de la santé physique et psychologique des travailleurs, du bien-être et, pour beaucoup d'entre eux, de la qualité ou de l'environnement ». 

Les responsabilités des managers de la sécurité augmentent dans un contexte mondial 

En effet, de nombreux experts estiment que la santé et la sécurité au travail s'intègrent de plus en plus dans un cadre plus holistique, intégrant des sujets tels que la mondialisation, la numérisation et la durabilité. Ils soulignent l'importance d'une approche multidimensionnelle qui combine tous les aspects liés à la sécurité avec des objectifs environnementaux et de durabilité ainsi que le renforcement des processus numériques. Toutes les mesures et les enseignements tirés de la pandémie doivent désormais être traduits en stratégies à long terme. Celles-ci devraient mettre l'accent sur la culture de la sécurité, considérée comme un élément clé pour rendre les entreprises résistantes aux défis futurs. Les responsables de la sécurité doivent donc être compétents sur le plan du contenu, mais aussi faire preuve de leadership pour inciter leurs collaborateurs à s'engager en faveur de la sécurité. 

La santé mentale est une priorité majeure 

Les risques psychologiques sont un autre aspect qui a été renforcé par la pandémie et qui influence considérablement la culture de la sécurité. Comme le souligne le professeur Amy Edmondson, la sécurité psychologique est la clé de la sécurité physique. Ce n'est que dans un environnement où chacun peut "apporter sa propre voix au travail" qu'une culture d'ouverture peut protéger des nouveaux risques. Ce thème est lié à une discussion plus large sur le bien-être et sur les conséquences potentiellement négatives des nouvelles méthodes de travail, notamment en ce qui concerne le télétravail. Le stress, le sentiment d'isolement ou la dissolution des frontières entre vie privée et vie professionnelle sont quelques-uns des principaux sujets abordés par le groupe d'experts. Les professionnels de la sécurité sont bien conscients de ces risques et ont déclaré dans l'enquête qu'ils considèrent la sensibilisation au bien-être et à la santé mentale comme un sujet clé à prendre en compte lors de la construction d'une "nouvelle normalité" après la pandémie. 

Le leadership à tous les niveaux 

Ces sujets ne sont pas nouveaux, mais ils ont supplanté de nombreuses autres tâches en termes d'urgence dans la crise actuelle. Ainsi, les experts soulignent l'aspect de la formation et du développement des professionnels de la santé et de la sécurité au travail afin qu'ils puissent développer leurs compétences de façon à pouvoir relever ces nouveaux défis. Le leadership en fait partie, comme le souligne Andrew Sharman : « Le leadership n'est pas une position, c'est un comportement. Nous avons tous le potentiel pour devenir des leaders, car le leadership est une compétence. Il y a un besoin de leadership dans toute organisation ». 

Dans tous les cas, les professionnels sont prêts à prendre leurs responsabilités et à affronter avec passion les obstacles à venir. Toutefois, ils souhaiteraient également obtenir davantage de soutien de la part de la direction et des décideurs afin d'encourager leurs collègues à participer à la santé et à la sécurité au travail. 

Le Safety Management Trend Report peut être téléchargé gratuitement sur le site www.quentic.fr/safety-trends. D'autres thèmes importants sont abordés dans le rapport sur l'industrie : 

  • Les principaux indicateurs de succès et les méthodes de mobilisation en matière de santé et de sécurité au travail 
  • L'attractivité du domaine de la profession pour les jeunes en début de carrière  
  • La santé et la sécurité au travail dans le contexte de la mondialisation et de la numérisation 

 

Photos de presse 

Ensemble des quatre diagrammes et couverture du Safety Management Trend Report. 

 

À propos de Quentic  

Quentic est un éditeur de solution logicielle SaaS, spécialisé HSE et RSE et leader en Europe. L’entreprise, dont le siège se situe à Berlin, compte plus de 250 collaborateurs. Elle dispose de filiales en Allemagne, en Autriche, en Suisse, en Finlande, en Suède, au Danemark, en Belgique, aux Pays-Bas, en France, en Espagne et en Italie. Plus de 800 clients ont choisi les solutions logicielles de Quentic pour renforcer leur gestion HSE et RSE.  

Avec dix modules individuellement combinables, la plateforme couvre la santé et sécurité au travail, les risques et audits, les incidents & observations, les produits dangereux, le contrôle des travaux, la conformité règlementaire, les formations en ligne, les processus ainsi que le management environnemental et le développement durable. Quentic soutient actuellement de nombreuses organisations dans la mise en place de nouvelles normes de sécurité au travail pour lutter contre la pandémie COVID-19 avec un contenu pédagogique prêt à l'emploi et des évaluations des risques en combinaison avec les modules Santé & Sécurité et Formations en ligne. Par ailleurs, la plateforme permet de piloter des systèmes de management conformes aux normes ISO 14001, ISO 50001 et ISO 45001. 

Safety Management Trend Report 2021