Numérisation, Santé et sécurité au travail

Les formes de travail flexibles par une structure adaptée

Interview du Dr Anita Tisch dans le Safety Management Trend Report 2021

6 minutes   |     27/05/2021

De nombreux employés associent les dispositions de travail flexibles et la digitalisation sur le lieu de travail à de grands avantages et à la liberté. Dans le même temps, de nombreuses possibilités s'offrent aux employeurs et aux entreprises pour améliorer et offrir un lieu de travail plus sain et plus sûr. Cependant, il existe aussi des risques qui doivent également être pris en compte. Pour le Safety Management Trend Report, Quentic a interviewé le Dr Anita Tisch, responsable du groupe de recherche "Changing World of Work" à l'Institut fédéral pour la sécurité et la santé au travail (BAuA) - ses théories d'action sont dédiées au bien-être des employés et à la garantie de leur capacité à travailler jusqu'à l'âge de la retraite.

Les formes de travail flexibles nécessitent une structure adaptée

Mme Tisch, vous dirigez un groupe de recherche sur l’évolution du monde du travail. L’année dernière a été marquée par un changement brutal dans la vie professionnelle de nombreux employés. La crise du coronavirus les a en effet soudainement obligés à faire preuve d’une grande flexibilité. Les spécialistes de la sécurité au travail et les cadres supérieurs doivent-ils par conséquent défendre les formes de travail flexibles en 2021 ? 

Aujourd’hui, il est très important de bien mettre l’accent sur la sécurité au travail afin de tirer le meilleur parti de cette crise. La flexibilisation du travail s’accompagne certes de nombreux avantages pour les employés, mais nous devons également trouver des solutions aux risques qu’elle implique. Par conséquent, il est urgent d’établir des règles claires. Nos recherches montrent que l’existence de règles claires et d’accords-cadres améliore la structure économique et organisationnelle des formes de travail flexibles. Les employés font ainsi moins d’heures supplémentaires tout en respectant davantage les périodes de pause et de récupération. La réalité est toute autre en l’absence de ces règles.

De nombreuses enquêtes arrivent à la conclusion que la majorité des employés souhaiterait continuer à travailler de chez eux après la pandémie, que ce soit à plein temps ou à temps partiel. Dans ce contexte, pensez-vous qu’il faille accorder la priorité à la mise en place de telles règles ? 

Oui et non. La sécurité au travail doit sans aucun doute se pencher sur cette problématique, mais des enquêtes révèlent aussi que les employés apprécient tout autant une séparation claire entre leur travail et leur vie privée. Il s’agit donc de créer une structure claire, au risque de voir la frontière devenir floue, ce qui peut se traduire par un épuisement des employés. Nous devons toutefois garder à l’esprit que cette situation ne concerne, d’une certaine manière, que les happy few. Intéressons-nous plutôt à tous les employés qui n’ont pas la chance de pouvoir choisir leur lieu et leurs horaires de travail. Il est aussi important de trouver de nouvelles idées et stratégies pour ce groupe afin de le soulager. 

Safety Management Trend Report 2021

Dr. Anita Tisch est l'une des 11 experts internationaux qui ont participé au panel d'étude pour le Safety Management Trend Report 2021. En le téléchargeant, vous décrouvrirez: 

  • De nouvelles perspectives: Des experts reconnus de huit pays partagent leurs opinions sur les tendances les plus importantes et les effets de la pandémie de COVID-19 sur la sécurité au travail.

  • Des expériences de valeur: Pour la première fois, le Safety Management Trend Report comprend une vaste enquête menée auprès de professionnels dans toute l'Europe.

  • Une vision du futur:  Quelles sont les priorités nécessaires pour que la sécurité au travail soit prête pour l'avenir ? Quels sont les points sur lesquels les spécialistes doivent se concentrer ?

 

Téléchargez maintemant ! 

La digitalisation : opportunités et défis

La digitalisation est au cœur de vos recherches. Selon vous, quels défis y sont liés ? 

De manière générale, la digitalisation est quelque chose de positif pour moi, car elle peut permettre d’améliorer considérablement la santé et la sécurité au travail. À l’opposé, nous constatons aussi qu’elle augmente parfois la pression liée au travail et que certaines personnes se sentent dépassées. La transformation des processus technologiques va bon train, mais le personnel a besoin de temps pour s’y adapter et apprendre de nouvelles compétences. Par conséquent, les heures de travail doivent être organisées de manière à permettre au personnel de se former. En parallèle, nous constatons une diversification du travail, et, par conséquent, une spécialisation accrue des missions. Cette tendance ne se limite pas (ou plus) spécialement à une profession ou à une tranche d’âge spécifique. 

Priorité aux individus, à leur santé et à leurs besoins

Pour vous, quel est l’élément le plus important de la sécurité au travail ?  

L’organisation du travail doit mettre l’accent sur les personnes. Autrement dit, le travail ne doit pas causer d’effets indésirables ou de blessures, mais il doit au contraire préserver et renforcer la santé et l’identité des employés. La sécurité au travail doit donc se mettre au service des personnes, de leur santé et de leurs besoins.  

Dr. Anita Tisch, Interview 2021
Dr. Anita Tisch
Chef du groupe de recherche "Changing World of Work" à l'Institut fédéral pour la sécurité et la santé au travail (BAuA)

Le Dr Anita Tisch est sociologue de formation et dirige le groupe de recherche "Changing World of Work" à l'Institut fédéral allemand pour la santé et la sécurité au travail. Ses recherches portent sur les effets des changements économiques, technologiques et sociaux sur les conditions de travail et sur la santé et la sécurité des employés.

Autres sujets qui pourraient vous intéresser

Santé et sécurité au travail

Communiquer avec succès la valeur de la sécurité au travail

La sécurité au travail est un investissement à rentabilité durable. Mais comment prouver concrètement ces avantages ? Du retour sur la prévention (RoP) aux facteurs indirects : Vous trouverez ici des arguments pour …

Lire l’article
Gestion de crise, Santé et sécurité au travail

Le COVID-19 du point de vue du HSE : mon expérience

Découvrez comment la positivité survit même dans les moments les plus difficiles. L'expert en sécurité Timo Kronlöf se lance dans un voyage pour trouver le côté humain de la pandémie de COVID-19 et de nouveaux cas …

Lire l’article
Conformité, Numérisation, Santé et sécurité au travail

Miba AG

Quentic permet à chacun des employés de Miba de contribuer à la réalisation des objectifs clés de l'entreprise en matière de santé et de sécurité. Augmentation des rapports d'incidents, réduction du taux d'accidents et …

Lire la success-story

X