Une gestion efficace des ressources et de l’environnement à l’échelle de tous les sites, partout dans le monde : un avantage décisif dont bénéficie déjà le groupe technologique international Voith GmbH & Co. KGaA basé à Heidenheim. L’entreprise a choisi en 2011 le logiciel de gestion de la SST, de l’environnement et du développement durable de Quentic afin de renforcer ses performances en matière de développement durable. Cette solution permet à tous les acteurs d’exécuter leurs tâches simultanément dans un système centralisé.

Voith, entreprise détenue depuis sa création en 1867 par la famille qui lui a donné son nom, opère dans plus de 60 pays et emploie 20 000 personnes. Sa gamme d’installations, de produits et de services industriels s’adresse à cinq grands marchés internationaux : énergie, pétrole et gaz, papier, matières premières et transport/automobile. Les activités de cette multinationale sont divisées en trois grands domaines : Voith Hydro, Voith Paper et Voith Turbo.

Jusqu’à l’exercice 2017/18, Voith s’était fixé trois objectifs principaux en termes de protection des ressources et de l’environnement : réduire sa consommation d’eau potable de 10 %, ses besoins en énergie de 20 % et sa production de déchets de 25 %. Le service centralisé « Corporate Sustainability », qui regroupe les domaines Environnement, Santé et sécurité au travail (Health, Safety & Environment) est chargé de suivre ces objectifs et d’en documenter la progression dans le rapport de développement durable.

Quelques années auparavant, plusieurs systèmes servaient à recueillir les données sur l’impact environnemental du constructeur de machines. « Notre équipe aurait dû saisir les informations de plus de 120 sites dans des listes Excel et les analyser afin de créer un reporting complet », explique Torsten Kallweit, directeur du service centralisé Corporate Sustainability & HSE. « Rien que compiler les données sur l’eau, l’énergie et les déchets nous aurait pris des semaines et leur analyse aurait duré tout aussi longtemps. » L’entreprise avait donc besoin d’une base de données fiable afin de pouvoir assurer le suivi de ses objectifs internes d’amélioration des performances. Par ailleurs, la structure du reporting devait correspondre aux exigences de la norme internationale Global Reporting Initiative (GRI). Le logiciel Quentic a été déployé dans le domaine HSE en 2011 puis son utilisation s’est étendue à la totalité des sites en quelques mois. La solution logicielle a notamment permis de créer un registre international des substances dangereuses et de centraliser la procédure de contrôle et de validation des matières dangereuses. À partir de 2015, Voith a souhaité intégrer les opérations de contrôle du développement durable au système existant.

Aujourd’hui, le module Développement durable contrôle les données dès leur saisie. Les utilisateurs évaluent immédiatement la plausibilité des valeurs et détectent tout écart inhabituel par rapport aux périodes précédentes. Par conséquent, la saisie ne nécessite plus de disposer de connaissances particulières pour identifier les anomalies. La procédure standardisée de saisie et de validation garantit l’exhaustivité, la cohérence et l’uniformité des données à l’échelle de l’ensemble des sites Tous les utilisateurs peuvent travailler en parallèle sur le système, sans aucune contrainte de lieu ou d’horaire. La gestion des versions assure la traçabilité des changements et le plan de reporting offre une vision claire du statut de toutes les missions de reporting en cours.

Une fois validés, les contenus sont disponibles immédiatement pour tout type d’analyses. L’évolution dans le temps et la répartition spatiale des valeurs et des coûts sont représentées par indicateur et l’entreprise peut comparer les valeurs cibles locales et internationales. Les informations monétaires sont converties automatiquement dans la devise requise en tenant compte de l’évolution du taux de change. Les données physiques peuvent être converties automatiquement dans n’importe quelle unité. Les indicateurs complexes (KPI) sont également générés de manière automatique et représentés sous forme de diagrammes. Ils permettent d’illustrer les aspects écologiques et sociaux dans le rapport de développement durable. Les KPI peuvent être créés selon toutes les normes courantes de reporting (GRI, DNK et CDP par exemple).

Voith utilise avec succès les modules Quentic suivants :

  • Quentic Core
  • Santé et sécurité au travail
  • Risques et audits
  • Substances dangereuses
  • Conformité légale
  • Développement durable
  • Management environnemental
  • Formation en ligne

« Grâce à un système couvrant tous les aspects écologiques du développement durable, nous avons constitué une base solide pour notre système de reporting. Le travail de saisie, de vérification et d’analyse des données a été considérablement réduit, car nous avons pu automatiser de nombreuses étapes avec Quentic. »

Testez Quentic pendant 14 jours !